Faire découvrir les nouveaux métiers du numérique aux collégiens Ivoiriens : Mon Opinion

mardi, janvier 17, 2017



Je parle ici dans un contexte assez délicat vu les événements en cours dans notre pays. Mais Ce matin en faisant ma pige je suis tombé sur un article de CISCO en France. Dans cet article il était question d’une journée de découverte des nouveaux métiers axés sur numérique par des collégiens français. Cette thématique a tout de suite attirée mon attention de rêveuse.  J’aimerais dans cet article vous partager mon opinion sur ce sujet. Bonne lecture ! 



Il n’est pas anodin que tout ce qui touche au numérique attire nos jeunes collégiens et collégiennes. Ces jeunes  curieux, prêt à sauter dans un nouveau monde remplis d’excitation. Nous nous étonnons souvent  de les apercevoir  dans des cybers café, pour ceux qui résident dans les quartiers populaires et sur les tablettes et appareils numérique pour ceux vivant dans des familles modestes.

A bien y regarder, nous sommes les premiers à vouloir qu’ils utilisent les nouvelles technologies, dans leur environnement qu’ils révisent leur cours avec Internet. La preuve il y a eu ces deux dernières années plusieurs projets, et activités  solidaires initiés par des grandes entreprises, des associations  souvent en collaboration avec le ministère de l’éducation National.  

Apprentissage à Baby Lab, une association Numérique dans le quartier
populaire d'Abobo 
Collège de jeunes filles de Man , ville située à l'ouest de la Côte d'Ivoire 




Cependant il y a autre chose après les cours pour susciter l’intérêt d’un bon apprentissage. C’est bien beau de leur demander d’apprendre, mais apprendre pour quoi faire ? 
Avec la mondialisation, et grâce aussi à Internet nous avons la chance d’être au même niveau d’information. Et c’est un moyen de plus pour partager avec ces jeunes tous les métiers axés sur le  numérique.

Pour ma part les Collèges pourvu d’une connexion Internet devraient organiser des ateliers avec comme contenu une projection sur tel ou tel métier lié au numérique.


Dans un contexte ou les jeunes sont perdus (c’est mon opinion), entre interdiction, modernité, et évolution de la vie, exposer les métiers du numérique dans leur environnement ne peut qu’être un facteur positif. 
Cet acte contribuera à entretenir la créativité des jeunes, à susciter le désir d’utiliser internet à des fins utiles et surtout à se battre pour un avenir meilleur avec un souci de participer au développement communautaire. 

Si nous axons nos efforts sur cet axe qui est pour moi un point stratégique, nous participeront au développement et à l’évolution d’une jeunesse plus forte et plus saine d’esprit.
Si vous avez d’autres avis je vous invite à les mettre en commentaire ! 


Edwige Gbogou

You Might Also Like

0 commentaires

Popular Posts

Like us on Facebook

Instagram