mardi, août 06, 2013

«Participer à la réduction de la fracture numérique qui existe  entre les femmes et les hommes reste notre objectif premier», dixit Honorine Kadio, Manager Général de Mys’TIC, une association de femmes et de jeunes filles leaders qui oeuvre à promouvoir les TIC au sein de la Gente féminine et de la jeunesse.
Leur présence au Bouaké E-School Time 2013 est  donc une occasion, pour elles, de montrer que les Technologies de l’Information et de la Comunication sont aussi une histoire de femmes. Parallèlement aux ateliers de formation qui se tiendront, la matinée du samedi 17 Août 2013 sera consacrée pour les Mys’TIC à la sensibilisation aux usages des TIC des femmes commerçantes des marchés et centres commerciaux de Bouaké.
Aujourd’hui, nombreuses sont les femmes qui  s’intéressent peu, voire ignorent  l’outil internet. Pour y remédier, Mys’TIC veut aller à la rencontre de  toutes ces femmes entrepreneures, en vue de leur permettre d’avoir un premier contact avec  un ordinateur.
« En allant vers ces dames, nous leur expliquerons comment les TIC peuvent les aider dans la gestion de leurs activités (vente de poissons, légumes, gestion de coopératives, d’associations etc.)»
Pour Honorine, les femmes doivent absolument s’approprier le web si elles veulent voir leurs activités progresser. Médias, jeunes, femmes…Rendez vous est donc pris les  16 et 17 août prochains dans la région du Gbêkê (Bouaké) pour cette 3e édition de l’E-School.

You Might Also Like

0 commentaires

Popular Posts

Like us on Facebook

Instagram